Retour à l'accueil

Un idéal

Projet d’extension  et d’aménagement Monastère de la Transfiguration

Un monastère

Un défi

Accueil

A P P E L

En 1990, l’Archimandrite Aimilianos a béni la fondation du monastère de la Transfiguration à Terrasson en France et, à cette occasion, il a déclaré avec joie que grand serait le jour où nous pourrions bâtir une église dédiée à la Transfiguration du Seigneur. Après plus de vingt ans, que nous avons consacrés aux premières installations et aux besoins de la communauté,tout montre que le temps est venu de franchir un nouveau pas, de progresser vers la seconde étape de notre fondation.

L’exiguïté de la chapelle nécessite désormais l’édification du catholicon - église principale d’un monastère (page 4) ; dans la conjoncture actuelle, ce ne peut être qu’un acte de foi (page 7) Simultanément, il est non moins impératif de sortir les soeurs de la gêne dans laquelle les maintient l’inconfort de leurs cellules malgré leurs santés déficientes. Et il faut songer à la relève : il n’y a pas de cellules libres pour des novices ! Mais puisqu’une grange s’effondre de vétusté, c’est l’occasion de la restaurer en résidence pour la communauté monastique (page 6). Les plans et les schémas qui suivent, vous présentent le projet du catholicon, de la maison conventuelle et des galeries d’accès.

La présence d’un monastère est un défi de la foi dans un monde orienté vers la jouissance des biens matériels. Puisse notre parti pris architectural manifester la créativité de l’Orthodoxie, faire refleurir nos racines chrétiennes et répondre à la soif existentielle des nouvelles générations !

Poste avancé en Occident de la Sainte Montagne de l’Athos dont il témoigne de la spiritualité, le monastère de la Transfiguration sert aussi les nombreux émigrés russes qui affluent sur notre territoire, ainsi que les ressortissants des pays traditionnellement orthodoxes. Par son histoire, il unit la spiritualité athonite à la puissance de l’Église russe avec laquelle il entretient de profondes relations (page 9). Nous pensons que de ces deux forces peut survenir le renouveau spirituel et moral de notre pays que nous appelons de tous nos voeux et que nous préparons humblement. Nos racines orthodoxes ne sont pas mortes, elles ne sont qu’étouffées par une dictature de la pensée unique sans précédent.

Nous nous permettons de solliciter votre aide pour accomplir cette tâche qui, sans vous,serait impossible.

Le Pére Elie